Nous acceptons présentement des candidatures pour faire une thèse de spécialisation à l’automne 2022 – hiver 2023. 

Voir l’offre ci-dessous et prendre contact avec Janie Comtois si celle-ci vous intéresse :

Comprendre la solidarité internationale selon les acteurs du programme Québec sans frontières

Introduction : Afin de correspondre à leur volonté de positionner la solidarité au cœur de la politique internationale du Québec, le ministère des Relations internationales et de la francophonie du Québec a mis sur pied un programme d’initiation à la coopération et à la solidarité internationale. C’est dans cette optique que l’enveloppe budgétaire qu’est Québec sans frontières (QSF) a été créée. Les actions, telles que les séjours QSF, visent à sensibiliser les Québécois aux objectifs de développement durable et à la solidarité internationale ainsi qu’à favoriser l’acquisition de connaissances, de valeurs et de comportements qui contribuent à la mise en place d’un monde plus juste, durable et équitable. Ces projets ont également pour objectif de contribuer aux efforts de développement durable des collectivités des pays en développement et d’encourager les partenariats Nord-Sud. Les projets organisés dans le cadre du programme Québec sans frontières s’inscrivent dans une approche interculturelle, d’éducation à la citoyenneté mondiale et de solidarité. Ils reposent sur des valeurs de partage, de solidarité et d’engagement social.

Problématique : La solidarité est un concept souvent évoqué pour dire plusieurs choses. La solidarité est parfois un sentiment de sympathie qui porte à l’entraide, une réalité qui lie tous les Hommes ou encore une valeur morale, une obligation (Blais, 2008). Alors que la solidarité est au cœur du programme Québec sans frontières, aucune définition commune de ce concept n’a été élaborée par les décideurs, les administrateurs, les partenaires et les participants du programme. Pourtant, une vision commune agit comme le socle de l’action collective puisqu’elle permet aux différents acteurs de se projeter ensemble dans un objectif commun (Communagir, 2022).

De plus, plusieurs études sur les séjours de volontariat international tels que le volontourisme et le « gap year » ont démontré que ces derniers permettaient la répétition de patrons néocolonialistes. Alors que QSF souhaite se distinguer de ces approches notamment par le biais de la solidarité internationale, comment ce concept permet-il (ou non) aux acteurs QSF de se différencier des autres types de séjours de volontariat international et de leurs effets ?

Objectifs de recherche :

  • Définir la solidarité internationale selon les perceptions et l’expérience vécue des acteurs du programme Québec sans frontières.
  • Démontrer comment cette compréhension et actualisation de la solidarité internationale au sein du programme QSF contribue, ou non, à générer des pratiques néocoloniales.

Méthodologie : Réaliser une analyse de contenu à partir de données secondaires recueillies lors d’entrevues individuelles semi-dirigées.

Contact : comtois.janie@courrier.uqam.ca